mercredi 21 novembre 2007

Le cardinal perd le nord (et le sud et l’ouest et….)


Le cardinal montre son plumage rouge. Rouge de honte? Rouge de colère? Un peu des deux, je dirais. Encore une fois, le théâtre à la mode de Bouchard-Taylor nous présente une dramatique digne d’une pièce de la Commedia dell’arte (voir la lettre suivante).

http://www.cyberpresse.ca/article/20071121/CPOPINIONS02/71121014/6732/CPOPINIONS

Cet envol gracieux du Cardinal Ouellet n’est que le reflet encore plus évident de la discorde qui règne au sein même de l’Église Catholique. À travers des apparences d’auto-miséricorde se cache un besoin urgent de reprendre le contrôle; celui qui échappe, celui qui glisse entre les doigts d’un joug jadis trop puissant. L’hypocrisie de l’Église face à cette sortie est flagrante. Les jeux de pouvoir, dont l’importance semble plus forte que la propagation toute simple du message de Jésus, grenouillent bassement dans les rangs « catho ». Vous n’avez qu’à apprécier la répliques du clergé pour se dissocier de son leader de Québec.

Les pirouettes de Monseigneur Ouellet ne sont pas toutes exécrables. On y retrouve toujours ce fameux mea culpa associé au message de pardon et de réconciliation si universel (et nécessaire, j’en conviens). On parle aussi de procréation, de modèle à suivre, de charité et d’héritage religieux. Qui oserait remettre en question ces quelques principes de base à l’accomplissement des personnes et d’un peuple en devenir? Qui oserait enlever aussi le droit au gens d’exercer la religion de son choix? Rien n’est nouveau dans ce discours.

Par contre, la où le cardinal chante inconvenablement, c’est bien lorsqu’il fait faux bond à la réalité d’aujourd’hui. Il mentionne l’étroitesse d’esprit de certain catholique d’avant 1960… Après avoir lu cette phrase, je me suis demandé dans quelle réalité ce Cardinal peut bien vivre. Qu’est-ce qui a tant changé dans le catholicisme par rapport à 1960? Derrière son plaidoyer sur la procréation se cache encore des relents de « gestion » des naissances passéistes. J’y vois aussi une crainte de l’immigration. Pour lui, la venue de « gences » d’autre culture et d’autres religion ne peut que faire tord encore plus aux convictions Chrétiennes. La force religieuse purement Québécoise se dilue de plus en plus avec l’arrivée de personne d’autres horizons. La solution selon le Cardinal? Procréons chers amis! Le futur de la religion catholique est entre nos jambes… De plus, derrière son besoin de nous remémorez les grands de l’Église, je peux clairement identifier une manipulation qui s’apparente à une « staracadémification » de certains éminents Catholiques. Encore une fois, on utilise la mémoire à mauvais escient pour influencer nos choix. En fait, les choses ont bien peu changées dans l’Église Catholique depuis 50 ans. Souvent, c’est lorsque l’agresseur commence à s’excuser que le persécuté recommence à se faire influencer.

Je lève mon chapeau à ceux qui, au-delà des dogmes encore soutenues par l’Église Catholique, continuent à grandir dans la foi réelle et pousse pour la liberté de religion au-delà du cadre forgé par l’Église. En fait, je trouve beaucoup plus crédible le simple citoyen qui veut vivre sa foi à sa façon que ceux qui en établissent les règles. C’est justement là tout le paradoxe des leaders religieux...

4 commentaires:

Dianerythmes a dit...

Ce texte me parle tellement..Moi qui a grandi dans une religion dite"catholique" mais qui a été sali par tout le côté, diable, enfer, punition, souffrance, Alléluhia!
J'ai tout balancé au vidange et j'en ai gardé ce qu'il y a de plus précieux...mon âme!
Aujourd'hui avec le vécue, le cheminement je peu dire que...en chacun de nous il y a un morceau de dieu(si je peu l'appeller ainsi) en chacun de nous une lumière brille de façon unique et c'est lorsque que l'on connecte avec cette lumière que nous arrivons à voir la lumière chez les autres...Nous sommes parti intégrale de l'univers, et à mes yeux la vrai foi c'est quand tu arrive à reconnaitre combien tu es merveilleux et que cette merveille joue un rôle important auprès de tout ce qui est...vivant, sur cette terre....
Quel texte, tu as cette façon d'écrire qui transpose à merveille les messages...;)x

Folly a dit...

Ce qui est bien, c'est qu'aujourd'hui sort un sondage qui dit que 57% des Québécois sont en faveurs des allégations du Cardinal, comme quoi les grands penseurs québécois sont encore une fois déconnectés d'avec les valeurs de la population... Un sondage a lire sur Cyberpresse.

Sir Sébastien a dit...

Folly: Merci d'être passé. Heureusement, je suis libre penseur et non grand penseur. Je suis heureux de constater que je fais parti de la minorité capable de trouver autre choses pour me satisfaire spirituellement. Il y a du bien et du mauvais dans tout. Je ne dénigre pas les valeurs religieuses Québécoises d'origine, mais on ne m'a pas encore rammené (car en effet, j'ai déjà été très pratiquant jadis). Les propos du Cardinal me sont un peu brouillons, comme préparée en panique... Voyons voir si il y aura une suite... personnellement j'en doute.

folly a dit...

Justement ce soir en revenant en auto, il donnait un interview à ce sujet. L'animateur lui a demandé ce qu'il pensait faire avec sa lettre. Ouellette à dit qu'il avait demander pardon pour deux choses : ouvrir un dialogue et reconnaître que certains curés des années 50-60 ont abusé (dans tous les sens du terme)! Le processus de pardon n'est pas de remplir les églises, il vise à ce que les gens se départissent de leur haine et guérissent leurs plaies. Ils feront bien ce qu'ils veulent après tout par la suite. Personne est gagnant lorsqu'il y a de la haine collective. Avant c'était les anglais la menace au Qc, maintenant c'est les cathos. Comme çi les Québécois avaient toujours besoins de nommer un ennemi...

Personnellement, je crois qu'il a été un peu naïf dans son approche, mais lorsqu'on veut ouvrir un dialogue suite à une importante brissure, plaissure, et bien on peut faire des faux pas maladroit.

Il a reçu beaucoup de procès d'intention et les journalistes athées intégristes comme Martineau, Lagacé et cie s'en sont bien amusés. Un sondage qui donne faveur au Cardinal doit vraiment les faire chier!